Superman : la bibliothèque idéale

SUPERMAN : AUX ORIGINES DU MYTHE FONDATEUR


IL EST LE PREMIER SUPER-HÉROS, CELUI QUI ALLAIT DONNER NAISSANCE DÈS 1938 À UN NOUVEAU GENRE LITTÉRAIRE. 80 ANS APRÈS SA CRÉATION PAR JERRY SIEGEL ET JOE SHUSTER, SUPERMAN RESTE UN PERSONNAGE MONDIALEMENT CONNU ET UN SYMBOLE D’ESPOIR POUR TOUS.


SYMBOLE D’ESPOIR DEPUIS 80 ANS

DEPUIS 80 ANS Il est le premier et, sans doute, le plus important des super-héros. Il en a non seulement défini le concept, mais il a également sauvé toute une aindustrie, celle des comic books, en la faisant entrer dans l’Âge d’Or. Dès la première couverture le représentant en pleine action, soulevant une automobile, les lecteurs surent qu’ils n’avaient jamais rencontré un tel personnage. Aujourd’hui, le monde entier connaît sa légende: une planète sur le point d’exploser, un scientifique désespéré qui place dans une navette son seul enfant, et un couple bienveillant du Kansas qui le recueille et lui apprend ses valeurs séculaires: vérité et justice.

Mais derrière ce conte moderne se trouvent des auteurs qui ont contribué à alimenter une mythologie, à créer et détruire des univers et à adapter à l’époque et aux modes un héros toujours d’actualité. De Jerry SIEGEL à Grant MORRISON, de Joe SHUSTER à Alex ROSS, ces scénaristes et dessinateurs ont été les hommes derrière le surhomme: ils lui ont confié leurs espoirs et leurs peurs, leurs doutes et leurs convictions. Qu’ils mettent en valeur l’héritage extraterrestre ou le versant humain de Clark Kent, ils ont su tendre un reflet au lecteur qui pouvait, à ses côtés, voler et combattre l’injustice. Et aujourd’hui plus que jamais, Superman incarne ce sens du merveilleux, cette aspiration à un meilleur possible, cette étincelle grâce à laquelle tout exploit devient un jour réalité.


DEUX CRÉATEURS : JERRY SIEGEL & JOE SHUSTER

En janvier 1933, deux adolescents de Cleveland, Jerry SIEGEL et Joe SHUSTER, publient une nouvelle illustrée intitulée « The Reign of the Superman » pour leur fanzine Science-Fiction. Dans cette histoire, un savant fou transforme un vagabond en un être à l’intelligence hors du commun, doté de pouvoirs télépathiques redoutables. Ivre de pouvoir, le cobaye se met en tête de conquérir le monde. Plus tard dans l’année, Jerry SIEGEL, désireux de percer dans l’industrie de la bande dessinée, décide de remanier le concept : son nouveau « Superman » ne sera plus un être malfaisant mais un héros, et ses pouvoirs ne seront plus mentaux, mais physiques. Petit à petit, le scénariste et son dessinateur attitré, Joe SHUSTER, échangent des idées et empruntent des éléments épars à leurs lectures et films préférés pour créer un personnage unique en son genre. Au gré des différents prototypes, de 1933 à 1938, se dévoile le premier des super-héros. Comme son créateur l’expliquera plus tard, il aura fallu de la détermination et de l’obstination pour que paraissent enfin les aventures de Superman.


LES PREMIÈRES ANNÉES

En 1938, les dirigeants de National Allied Publications décident de lancer un nouveau mensuel : Action Comics. Pour le contenu du premier numéro, daté du mois de juin, l’éditeur choisit de donner sa chance au strip maintes fois refusé: Superman. Sous une nouvelle couverture mettant en vedette leur héros, Jerry SIEGEL et Joe SHUSTER remanient pour ce nouveau format les épisodes déjà réalisés. Très vite, il est clair qu’Action Comics est un succès et que Superman en est la cause principale: inédit, le concept du super-héros à l’identité secrète et aux pouvoirs fantastiques, qui s’attaque aux nombreux maux de l’Amérique de la Grande Dépression, fait recette car déjà les imitations apparaissent.


L’INCARNATION D’UNE ÉPOQUE

Dans le même temps, un merchandising important est mis en place afin d’inscrire le personnage dans le paysage quotidien de l’Amérique d’avant-guerre. Attraction de l’Exposition Universelle de New York, vedette d’une émission radiophonique, héros des films animés produits par les studios FLEISCHER et Paramount, le personnage de Superman achève de devenir l’icône du peuple américain lorsqu’il soutient officiellement le moral des troupes au front et celui de leurs familles durant la Seconde Guerre mondiale. Avec la fin du conflit, la popularité des super-héros faiblit et ces derniers doivent s’adapter à l’évolution du lectorat. Aussi, plus que de protection contre une menace internationale, les lecteurs devenus adultes se recentrent autour de la cellule familiale, alors qu’au même moment se constitue la famille étendue de Superman : les Kent, parents adoptifs de Superman, deviennent officiellement Jonathan et Martha; les intrigues se recentrent sur le quotidien du Daily Planet et des amis de Clark Kent : Lois Lane, Jimmy Olsen et Perry White en tête; Superman se découvre une cousine avec la création de Supergirl ; et on confie même au personnage un chien : Krypto. Le dernier fils de Krypton s’adaptera ainsi aux différents âges du comic book jusqu’à nous parvenir aujourd’hui sous une forme renouvelée mais sans jamais se départir de son plus grand super-pouvoir : sa capacité à nous faire croire, le temps d’une lecture et parfois au-delà, que tout devient possible.

© Urban Comics

La bibliothèque idéale Superman : pour bien débuter