Retour

Accueil Guide d'achat Conseil mode Pull qui peluche et perd ses poils, nos conseils !

Pull qui peluche et perd ses poils, nos conseils !

Pull qui peluche ou perd ses poils : que faire ?

Pull qui peluche, qui perd ses poils... On est tous passés par là. Ces fléaux des placards nous auraient même presque fait regretter certains achats comme cet adorable pull en mohair, ce très confortable gilet en laine ou cet élégant cardigan en cachemire. Parce qu’un pull qui bouloche ou qui perd ses poils n’est pas inéluctable, on vous livre nos astuces.


Pull qui peluche : quelles solutions ?

Quand on est face à un pull ou à tout autre vêtement susceptible de boulocher, il y a deux façons de faire complémentaires. D’une part, il faut retirer les peluches, d’autre part il faut éviter que ça se reproduise.

Comment agir sur un pull qui bouloche ?

Mohair, cachemire, laine... Votre pull peluche ? Bonne nouvelle : des solutions existent. Cependant, en fonction de la matière de votre vêtement et de son état, toutes ne vous offrent pas les mêmes garanties. Le mieux reste de tester parmi les solutions suivantes pour trouver la bonne et retirer les bouloches :
• Rasoir : La méthode la plus couramment utilisée pour retirer les peluches d’un pull c’est le rasoir. L’application est simple : vous passez un rasoir de haut en bas, dans le sens du poil sur votre vêtement qui peluche. Prenez bien soin de retirer la matière du rasoir après chaque passage. Vous pouvez soit utiliser un rasoir classique acheté dans le commerce, soit si vous savez la manipuler, une lame de rasoir. Attention cependant à ne pas vous couper. Sachez également que, en fonction de la matière du vêtement et de l’ampleur des bouloches, l’opération n’aura pas le même taux de succès. Aussi, passer un rasoir sur une maille trop fine pourrait abîmer votre vêtement, prêtez donc attention à cela et ne prenez pas de risque inutile. Enfin, sachez qu’il vous faudra faire preuve d’un peu de patience et de plusieurs passages pour venir à bout de l’opération. Le petit plus pour se donner toutes les chances de réussir avec un rasoir ? L’humidifier légèrement.
• Rase-peluche : Dans la même veine, on trouve également les rase-peluches, ces outils spécialement pensés pour retirer les bouloches des vêtements. Attention, cependant, ils ne sont pas toujours efficaces sur les peluches les plus résistantes. Vérifiez également que le produit est bien compatible avec la matière de votre vêtement.
• Peigne à poux : Avec ses dents très resserrées, le peigne à poux peut se révéler efficace et plutôt rapide pour retirer les bouloches de votre pull. L’avantage qu’il a sur le rasoir est qu’il permet de traiter une surface un peu plus large à chaque passage. Si vous passez un peigne à poux, allez-y en douceur pour ne pas risquer de tirer la laine et de former d’autres peluches.
• Papier de verre : Plus surprenant, le choix du papier de verre pour débarrasser un vêtement qui peluche est pourtant cohérent. Passer un papier de verre sur un pull qui peluche n’est pourtant pas sans risque, alors pour ne pas trouer votre vêtement, faites preuve d’une grande délicatesse et n’appuyez pas.

Comment éviter qu’un vêtement ne peluche ?

« Mieux vaut prévenir que guérir », vous ne croyez pas ? En tout cas, pour éviter qu’un pull ne peluche, l’idéal reste d’agir en amont. Si on ne pas toujours lutter, quelques bons gestes peuvent changer la donne pour votre pull.

• Un lavage adapté : Un pull composé d’une matière propice aux bouloches comme la laine, le cachemire, le polyester, l’acrylique ou encore le coton et le nylon requiert un lavage particulier. Il faudra considérer ce vêtement comme délicat et choisir donc un programme adapté. L’option « laine et cachemire », possible sur un grand nombre de machines, est parfaite notamment. Si vous devez donc laver votre vêtement en machine, pensez à le mettre à l’envers et à le glisser dans un sac ou un filet adapté au lavage en machine. Cela dit, l’idéal reste de préférer un lavage en douceur à la main avec un savon aussi naturel que possible.

• Un séchage à l’air libre : La machine qu’il faut surtout éviter pour un pull qui tend à pelucher c’est celle qui sèche le linge. Agressive, elle est à délaisser au profit d’un séchage à l’air libre.

• Une exposition au froid : Enfin, retenez que le froid est l’ennemi de la bouloche. Plus concrètement, le froid fige et fixe les fibres du tissu. Par conséquent, en glissant votre pull dans un sac de type congélation dans votre congélateur pendant un minimum de 2 heures ou durant une nuit au réfrigérateur, vous préservez votre vêtement.


Pull qui perd ses poils : quelles solutions ?

Les solutions à mettre en place pour un pull qui perd ses poils sont en partie les mêmes que dans le cas d’un vêtement qui peluche. On retrouvera donc les solutions suivantes :

• Passer un coup de rasoir : En passant le rasoir, vous anticipez les poils prêts à tomber. Plutôt que d’attendre de les voir tapisser le sol ou votre banquette de voiture, vous les récoltez avec un rasoir et les jetez.

• Garder son pull au frais : Comme on vous le disait à l’instant, le froid fige les fibres textiles. Un recours bien utile qui empêche au vêtement exposé au froid de perdre ses poils puisqu’elles restent fixées au vêtement. Glissez donc votre vêtement dans un sac hermétique au congélateur pendant au moins 2 heures ou au réfrigérateur pendant la nuit.

• Utiliser une brosse ou un rouleau adhésif : Pour un pull qui perd ses poils, la bonne idée c’est de passer une brosse à poils souples, une brosse à cheveux souple ou un rouleau à papier adhésif fait pour attraper les poils en trop.

• Pulvériser de la laque : Si la méthode reste risquée et pas toujours une réussite, pulvériser une fine brume de laque à bonne distance du vêtement peut avoir pour effet de fixer les poils et donc de les empêcher de tomber. Cela dit, le risque de rendre le tissu collant et rigide est bien présent, il faut donc procéder avec minutie.

• Bien associer son pull qui perd ses poils: Avec un pull qui peluche, on évite de pousser le vice en ne portant pas de vêtements à risque comme ceux de couleur foncée (noir, bleu marine..). On préfère des matières qui n’adhèrent pas. Pour ça, on laisse collants et slim noir au placard et on privilégie une jupe en soie ou un jean qui n’accroche pas les poils du pull.

S’il n’existe pas toujours de solution absolue pour un vêtement qui perd ses poils, sachez que ce phénomène tend à s’estomper au fur et à mesure des lavages.


Si cela peut paraître évident, on tient à rappeler que les astuces mentionnées ici fonctionnent aussi bien sur un pull qu’un poncho, une cape, une écharpe, un bonnet ou encore des chaussettes ou un manteau. Tout vêtement qui peluche, bouloche, perd ses poils mérite un soin particulier. Aux grands maux les grands remèdes, alors à vous de jouer !