Les réveilleurs de soleil d'Oxmo Puccino - Interview

Chanteur, parolier, interprète et rappeur, « poétiseur » célébré pour la qualité de ses textes, Oxmo Puccino s’impose comme un dompteur de l’alphabet, avec Les Réveilleurs de soleil.

Interview d'Oxmo Puccino

C'est votre premier roman mais vous êtes auteur depuis plus de deux décennies. Qu'est-ce qui est différent dans ce nouvel exercice ?

C’est évidemment le temps demandé pour y parvenir, cette année j'ai profité d'avoir une période entière pour m'y concentrer. Les textes que j'ai l'habitude de présenter sont des suggestions, des idées morcelées souvent décorées de belles musiques pour mieux s'en souvenir. Le roman permet d’aller plus en profondeur.  

Quelles sont vos influences principales en littérature ?

Mes influences prennent dix pages à lister, je pense lire beaucoup. J'ai commencé par la bibliothèque Rose et Verte, j'ai poursuivi dans l'adolescence en m'abreuvant de littérature américaine traduite et les grands classiques bien plus tard. Chaque livre terminé m'inspire, j'en garde la richesse que les pages m'ont offerte. Ce qui explique ma soif de lire.  

Dans Les Réveilleurs de soleil, une petite fille se lance dans un voyage pour essayer de sauver son grand-père. Avez-vous voulu transmettre un message sur le lien entre les générations ?

Tout du moins voulu mettre en avant la notion de transmission ? À mon humble avis, quelle que soit la culture, la famille reste un noyau central, et j'aime rappeler que nous venons tous de très loin, car cela peut permettre d'avoir une meilleure idée de qui nous sommes. Rosie va apprendre la personne qu'elle est vraiment tout au long du roman. L'identité est une question fondamentale.

Oxmo Puccino

Découvrez sa discographie

Arrow scroll to top