Le Prix Landerneau Polar 2021 annonce sa sélection

Présidé par Michel Bussi, Le Prix Landerneau Polar 2021 annonce sa sélection

Figure majeure du polar français et romancier prolifique, Michel Bussi est l’un des auteurs les plus lus de l’Hexagone. Il succède à DOA à la présidence du jury du Prix Landerneau Polar des Espaces Culturels E.Leclerc.

Depuis 2012, le Prix Landerneau Polar récompense l’auteur d’un roman de genre (noir, policier, suspens, thriller…) écrit en français, alliant une écriture et un sujet susceptibles de convaincre le plus grand nombre de lecteurs. Parmi les ouvrages éligibles, cinq titres ont été sélectionnés par un jury de 11 libraires des Espaces Culturels E.Leclerc et seront soumis au vote des 1185 libraires du réseau. Celui-ci sera pris en compte lors des délibérations finales auxquelles participent le jury, Michel Bussi et Michel-Édouard Leclerc. Annoncé courant mars, le lauréat succèdera à Sophie Loubière couronnée en 2020 pour Cinq cartes brûlées (Fleuve noir). Il recevra une dotation de 6 000 € et son roman bénéficiera d’une campagne de publicité dans la presse et au sein des Espaces Culturels E.Leclerc.

LES 5 ROMANS EN LICE POUR LE PRIX LANDERNEAU POLAR 2021

Découvrez l'interview de Gwenaël Bulteau

 

Découvrez l'interview de René Manzor


Découvrez l'interview de Claire Favan


Découvrez l'interview de Nicolas Lebel



Découvrez l'interview de Gilda Piersanti


MICHEL BUSSI, PRÉSIDENT DU PRIX LANDERNEAU POLAR 2021

Géographe de formation, longtemps professeur d’université à Rouen, Michel Bussi a eu, très jeune, l’envie des mots et des intrigues. C’est pourtant à seulement quarante ans qu’il publie son premier roman, Code Lupin. Mais c’est Nymphéas noirs, polar le plus primé en 2011, qui le fait remarquer par un large public.

En quelques années, il est devenu le deuxième auteur le plus lu en France. Ses romans, concentrés de suspense, de virtuosité et d’émotions, décryptent aussi notre société avec un regard à la fois juste et moderne. Toujours empreint d’humanité. Une signature qui vaut aujourd’hui à l’auteur de Maman a tort, Le temps est assassin ou Au soleil redouté d’être adapté en bandes dessinées, en séries pour la télévision, d’être traduit dans 36 pays et de faire vivre un lien fort avec ses lectrices et lecteurs. Le 4 février, est paru son dernier roman Rien ne t’efface aux éditions Presses de la Cité.

Michel Bussi interview

À propos des Espaces Culturels E.Leclerc

Depuis la création du concept en 1995, les 225 Espaces Culturels E.Leclerc que compte désormais le réseau, se mobilisent en faveur de l’accès à la culture, en proposant partout en France, une offre large et variée de biens culturels. Plus qu’un lieu de vente, ils sont aussi un lieu d’échanges entre les artistes et le public au travers de rencontres, dédicaces ou animations culturelles. En 2014, est né le festival Culturissimo réunissant l’ensemble du réseau autour de rendez-vous culturels et gratuits.

Arrow scroll to top