1991 de Franck Thilliez : Interview

Franck Thilliez est l’auteur d’une vingtaine de romans, dont Pandemia, Sharko, Le Manuscrit inachevé, Luca et Il était deux fois. Comptant parmi les cinq auteurs les plus lus en France, il s’affirme comme la référence du thriller français et continue d’alterner one shots et enquêtes menées par son couple phare Lucie Henebelle/Franck Sharko.

Son roman La Chambre des morts (prix SNCF du polar français) a été adapté au cinéma, et Syndrôme E en bande dessinée. Franck Thilliez est aussi scénariste. Il a créé, avec Niko Tackian, la série Alex Hugo. Ses livres sont traduits dans le monde entier.

1991 : la première enquête de Franck Sharko

En décembre 1991, quand Franck Sharko, tout juste sorti de l’école des inspecteurs, débarque au 36 quai des Orfèvres, on le conduit aux archives où il est chargé de reprendre l’affaire des Disparues du Sud parisien. L’état des lieux est simple : entre 1986 et 1989, trois femmes ont été enlevées, puis retrouvées dans des champs, violées et frappées de multiples coups de couteau.

Depuis, malgré des centaines de convocations, de nuits blanches, de procès-verbaux, le prédateur court toujours. Sharko consacre tout son temps à ce dossier, jusqu’à ce soir où un homme paniqué frappe à la porte du 36. Il vient d’entrer en possession d’une photo figurant une femme couchée dans un lit, les mains attachées aux montants, la tête enfoncée dans un sac. Une photo derrière laquelle a été notée une adresse, et qui va entraîner le jeune inspecteur dans une enquête qui dépassera tout ce qu’il a pu imaginer…

Interview de Franck Thilliez

- Dans 1991, on retrouve Sharko dans sa première enquête. Pourquoi avez-vous voulu revenir aux débuts de Franck Sharko ?

J’ai créé Franck Sharko dans Train d’enfer pour ange rouge, mon premier roman sorti en 2003. À l’époque, il avait 42 ans, il travaillait déjà au 36, quai des Orfèvres, on savait plus où moins qu’il avait rencontré sa première femme, Suzanne, dans le nord de la France, mais c’était à peu près tout. Encore aujourd’hui, on ignore d’où il vient vraiment, pourquoi il est policier, ce qui l’a poussé à traquer les pires criminels… Me replonger dans l’année 1991, où Sharko n’avait que 30 ans et venait de débarquer à la Brigade Criminelle, m’a contraint à mettre à plat toutes ces questions. Lire sa première aventure, c’est découvrir qui est l’homme derrière le héros de mes romans…

-Dans Il était deux fois, il est question (entre autres !) de mémoire et d’art. Pourquoi ces thèmes ?

J’ai l’esprit scientifique, et j’essaie toujours de glisser des sujets liés à la médecine, au cerveau, à la génétique… Et à la mémoire, qui me fascine. Comment fonctionne-t-elle ? Comment se stockent nos souvenirs, comment se reconstituent-ils ? Sont-ils fiables ? Une personne qui n’a pas de mémoire a-t-elle encore une existence ? En dehors de mon intérêt personnel pour le sujet, c’est un thème dramatiquement très riche, qui permet de créer des personnages forts.

Quant à l’art, en tant que romancier, je m’interroge en permanence sur le processus de la création, sur l’utilité de l’artiste, sa place dans notre société, et ses limites : jusqu’où l’homme peut-il aller au nom de son art ?

-De la même manière, quels sont les thèmes que vous développez dans 1991 ?

1991 est avant tout un voyage dans le passé, au temps des cabines téléphoniques et des fax. Pas de portables, pas d’Internet, et l’impression que le temps s’écoulait plus lentement. C’est un thème à part entière, ce rapport au temps, car à la lecture, on se rend compte qu’aujourd’hui, tout va beaucoup trop vite. Il y a également deux autres grands sujets sur lesquels je me suis documenté. Je ne peux révéler l’un d’entre eux, car ce serait déflorer l’intrigue, mais vous verrez que les problèmes d’il y a trente ans sont toujours présents aujourd’hui. Quant à l’autre thème, il s’agit de la magie, et de l’art de manipuler les esprits. C’est absolument fascinant. Pour sa première enquête, Sharko va être servi !

-De la même manière, quels sont les thèmes que vous développez dans 1991 ?

1991 est avant tout un voyage dans le passé, au temps des cabines téléphoniques et des fax. Pas de portables, pas d’Internet, et l’impression que le temps s’écoulait plus lentement. C’est un thème à part entière, ce rapport au temps, car à la lecture, on se rend compte qu’aujourd’hui, tout va beaucoup trop vite. Il y a également deux autres grands sujets sur lesquels je me suis documenté. Je ne peux révéler l’un d’entre eux, car ce serait déflorer l’intrigue, mais vous verrez que les problèmes d’il y a trente ans sont toujours présents aujourd’hui. Quant à l’autre thème, il s’agit de la magie, et de l’art de manipuler les esprits. C’est absolument fascinant. Pour sa première enquête, Sharko va être servi !

Les romans de Franck Thilliez

Promo discount image
Si retrait en magasin
En stock
Promo discount image
Si retrait en magasin
En stock
Promo discount image
Si retrait en magasin
En stock
Fractures (Poche)

Franck Thilliez

Promo discount image
Si retrait en magasin
En stock
Le syndrome E (Poche)

Franck Thilliez

Promo discount image
Si retrait en magasin
En stock
Promo discount image
Si retrait en magasin
En stock
Rêver (Poche)

Franck Thilliez

Arrow scroll to top